Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Archives / Listing Categories / Rapports et statistiques

Progression des étudiants dans le réseau universitaire des maritimes persévérance et diplomation

Rapport portant sur la progression des étudiants dans le réseau universitaire des maritimes. Accéder au rapport

Projections démographiques, immigration et diversité, Canada et régions – 2011 à 2036

Rapport portant sur les projections démographiques, l’immigration et la diversité, Canada et régions – 2011 à 2036. Accéder au rapport

Projections linguistiques pour le Canada – 2011 à 2036

Rapport portant sur les Projections linguistiques pour le Canada – 2011 à 2036. Accéder au rapport

Projets des étudiants universitaires de la suite de l’obtention de leur diplôme la promotion de 2007

Plus de 12 000 étudiants universitaires des Maritimes étaient dans les dernières semaines de leurs études en vue de l’obtention d’un baccalauréat à la fin de mars 2007. Le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard, de concert avec la Commission de l’enseignement supérieur des Provinces maritimes et du Conseil canadien sur l’apprentissage, ont formé un partenariat avec les universités de la région pour mener un sondage auprès de leurs étudiants afin d’avoir une idée des attitudes de ces derniers face aux études avancées et de leurs projets en la matière,

Promouvoir l’emploi des jeunes dans la communauté des états indépendants (CEI)

La crise de l’emploi des jeunes représente un défi majeur pour l’avenir des pays de la CEI. Dans le même temps, les travailleurs sont confrontés à un manque de travail décent et se heurtent à une exclusion sociale à long terme. Selon les estimations, le taux de chômage, amplifié par la crise économique et sociale mondiale dans les marchés du travail de la Communauté des états indépendants (CEI), devrait se maintenir à un peu plus de 18 pour cent jusqu’en 2018.

Promouvoir l’emploi productif et le travail décent des jeunes en Mauritanie : Document de capitalisation 2012- 2014

L’engagement de l’OIT pour l’emploi des jeunes En juillet 2009, un Pacte mondial pour l’emploi a été adopté à l’unanimité par les 183 pays membres de l’OIT (ministres en charge du travail, employeurs et travailleurs et appui de certains chefs d’État pour cette initiative) pour surmonter la crise économique actuelle en créant des emplois et en protégeant les droits des travailleurs. L’OIT s’engage particulièrement auprès des groupes les plus touchés par la crise, tels que les jeunes.

Qualification et insertion socioprofessionnelle des jeunes adultes ayant été identifiés élèves handicapés ou en difficulté d’apprentissage ou d’adaptation (EHDAA) au secteur jeune

L’équipe QISAQ (Qualification et insertion socioprofessionnelle des jeunes adultes québécois) a pour objectif principal de développer les connaissances nécessaires au développement, à l’implantation et à l’évaluation de meilleures pratiques pédagogiques et organisationnelles.

Qualité de l’emploi chez les syndiqués et les non-syndiqués au Québec : une mise en perspective selon le genre et la présence syndicale

À partir d’une typologie de la qualité de l’emploi combinant la rémunération, la stabilité, la qualification et les heures de travail, cet article trace l’évolution de la situation des travailleuses et des travailleurs syndiqués et non syndiqués au Québec durant la dernière décennie.

Qualité de l’emploi chez les travailleuses et les travailleurs syndiqués et non syndiqués dans les RMR de Montréal et de Toronto : bref regard sur les changements survenus entre 1998 et 2008

Cet article présente, de façon succincte, l’évolution de la qualité de l’emploi dans les RMR de Montréal et de Toronto en se basant sur une nouvelle typologie développée par l’ISQ. Celle-ci propose une catégorisation en 12 groupes qui est définie dans l’encadré (1). Les résultats (voir tableau 1) font ressortir des différences, parfois appréciables, entre les deux régions et entre les femmes et les hommes, syndiqués ou non. Accéder au rapport

Quatre travailleurs canadiens sur dix quitteraient leur emploi et accepteraient un salaire moindre pour de meilleures possibilités de perfectionnement professionnel ailleurs

Quatre travailleurs canadiens sur dix (40 %) souffrent de lacunes sur le plan du perfectionnement, indiquant que leur employeur ne leur offre que très peu ou pas du tout de soutien en matière de développement de carrière. Un nombre presque égal de travailleurs mentionnent qu’ils quitteraient leur emploi et accepteraient un salaire moindre pour entrer au service d’un autre employeur proposant de meilleures possibilités de perfectionnement professionnel.
Aller à la barre d’outils