Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Billets de Frederic Piot

Après un MBA et plusieurs années passées dans des organisations en tant que gestionnaire et au développement d’affaires, Frédéric Piot a décidé de réorienter sa carrière dans le domaine de la relation d’aide en devenant conseiller d’orientation, profession qu’il exerce aujourd’hui dans le cadre d’une pratique privée. Frédéric s’intéresse particulièrement aux effets de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) combinée à d’autres approches issues de la psychologie positive auprès d’individus qui sont confrontés à une impasse sur le plan professionnel.

 

Nos tentatives pour sortir de notre insatisfaction professionnelle pourraient bien contribuer à nous maintenir dans nos difficultés – Frédéric Piot

Lorsque notre emploi nous ennuie, soit par un appauvrissement de nos tâches, par manque de défis, de visibilité ou de perspectives, il est naturel que nous cherchions à nous y adapter par un accroissement de nos moyens d’y faire face.

Le piège du choix de l’évitement pour tenter de gérer le stress qui accompagne une situation d’indécision de carrière – Frédéric Piot

Dans une acceptation générale et tandis que l’indécision traduit « l’incapacité d’une personne à  exprimer un choix quand elle est incitée à le faire » (Forer, 2007, p.214), cette dernière peut traduire un état particulièrement déconcertant, frustrant et douloureux à  vivre. Considérée à l’origine comme une forme d’inadaptation sur le plan personnel et teintée alors très négativement, l’indécision a même été associée à des troubles d’ordre psychologique (Forner et Dosnon, 1991 ; Dosnon, 1996). De manière très schématique, l’indécision traduisait au départ un trait de personnalité, puis a constitué une étape dans le développement de la vie et, depuis plus récemment,  traduit un état de dysfonctionnement chez l’individu, notamment au niveau de la manière dont il traite les informations avant de prendre une décision, de faire un choix (Forer, 2007), en l’occurrence un choix de carrière.

Quand l’attachement à notre esprit nous empêche de faire ce qui compte pour soi – Frédéric Piot

On le sait tous fort bien, notre esprit se comporte fréquemment (pour ne pas dire toujours) comme une machine spatio-temporelle qui n’a de cesse de nous projeter soit dans le passé (ce qui occasionne alors souvent des pensées teintées de regrets et d’amertume) ou bien dans le futur, nous conduisant alors parfois à des anticipations et des scénarios excessifs.

Ne viser aucun but ou comment contrer notre insatiable besoin de sécurité – Frédéric Piot

Nombreux sont ceux qui cherchent, avant tout, à s’assurer de faire des choix professionnels fiables, sûrs et qui traduisent alors notre capacité à agir d’une manière qui produise à tout coup l’effet recherché, les mettant ainsi hors de danger en éloignant de leur vie le risque, le doute et l’incertitude. Être en sécurité, c’est donc être confiant et serein en un avenir porteur d’assurance et de stabilité.

De la responsabilité du conseiller d’orientation de prendre toute sa place – Frédéric Piot

Comment aider adéquatement une personne à identifier une voie professionnelle alternative qui lui soit durablement satisfaisante sans pour autant, dans le même temps, l’aider à se « débarrasser » de certains affects négatifs (stress, anxiété, découragement) paralysants, qui sont associés à son insatisfaction professionnelle et pour laquelle elle nous consulte?

Le paradoxe du poisson rouge – Frédéric Piot

Reprenant ici le titre et les principales idées développées dans l’ouvrage intitulé Le paradoxe du poisson rouge (2015), la carpe, animal omniprésent dans la culture chinoise, revêt un caractère sacré pour les Chinois qui lui prêtent volontiers 8 vertus principales qui conduisent à la réussite. Je m’attarderai donc dans ce billet à la première d’entre elles et qui offre une résonnance intéressante par rapport au champ de l’orientation : ne se fixer à aucun port.

L’orienteur et le métier de conseiller d’orientation – Frédéric Piot

En remontant le fil du temps, on s’aperçoit que la profession de conseiller d’orientation a beaucoup évolué afin de s’adapter aux besoins changeants de la population (Michaud, 2006). En effet, sous l’impulsion de la diversification des emplois (Savickas, Nota et al., 2010), notre mission s’est progressivement élargie (Michaud, 2003), en ajoutant à la mission historique d’éducation au choix de métier dans le milieu scolaire (Michaud, 2006), l’accompagnement au développement et à la gestion de la carrière dans une perspective d’orientation tout au long de la vie (Hall, 1996 ; Littleton, Arthur et  Rousseau, 2000 ; Gingras, 2005). Afin de répondre aux besoins changeants de la population, l’orientation se modernise.

Les 8 caractéristiques du noble sentier octuple comme autant de leviers d’intervention en orientation – Frédéric Piot

Dans la continuité du billet précédent au sujet de la sagesse du bouddhisme, les 8 caractéristiques du noble sentier octuple peuvent s’avérer intéressantes pour aider les individus  à adopter de nouvelles dispositions, tant à l’égard d’eux-mêmes que vis-à-vis de leur situation de carrière.

Une invitation à la sagesse du bouddhisme pour clarifier nos choix de carrière – Frédéric Piot

Né il y a quelque 2500 ans, le bouddhisme demeure d’une incroyable  modernité tant il nous propose, avec puissance et acuité, de mieux comprendre notre vraie nature afin de la révéler à nous-mêmes et aux autres (Landaw et Bodian 2007 ; Losier, 2008).  Son intention consiste à nous permettre de nous détacher progressivement de l’emprise qu’a notre ego sur nos choix et nos perceptions afin de nous aider à atteindre un plus haut niveau de sagesse et cela pour que nous puissions poser des gestes qui soient davantage en accord avec notre soi profond.

Aller à la barre d’outils