Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Archives / Listing Tags / marché

Bilan annuel du marché du travail, 2016

L’article intitulé « Bilan annuel du marché du travail, 2016 », publié aujourd’hui dans la série Statistiques sur le travail : Documents de recherche, offre une analyse des tendances actuelles du marché du travail en combinant les principaux indicateurs provenant de l’Enquête sur la population active, l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail, l’Enquête sur les postes vacants et les salaires ainsi que les Statistiques de l’assurance-emploi.

Bulletin sur le marché du travail au Québec

En juillet, l’emploi a baissé au Québec (-4 000; -0,1 %). La baisse a touché l’emploi à temps plein (-19 500; -0,6 %) alors que celui à temps partiel a augmenté (+15 400; +2,0 %). Une création d’emplois a été observée dans le secteur privé (+5 900) contre une baisse dans le secteur public (-3 200) et chez les travailleurs autonomes (-6 600). L’analyse par sexe montre une hausse de l’emploi chez les femmes (+10 400) et une baisse pour les hommes (-14 400).

Bulletin sur le marché du travail au Québec

En bref En 2016, le marché du travail québécois comptait 36 100 emplois de plus que pour l’année 2015, soit une croissance de 0,9 % (+0,7 % au Canada). Ce gain net résulte d’une hausse de l’emploi à temps plein (+53 700; +1,6 %) et d’une baisse de celui à temps partiel (-17 600; -2,2 %).

Bulletin sur le marché du travail au Québec, Janvier 2016

En janvier, l’emploi a baissé au Québec (-3 200; -0,1 %). Cette baisse n’a touché que l’emploi à temps partiel (-17 200; -2,2 %) alors que celui à temps plein a augmenté (+13 900; +0,4 %) et atteint un sommet historique (3 324 400). L’emploi des femmes est en baisse (-2 100) ainsi que celui des hommes (-1 200).

État du marché du travail au Québec

L’État du marché du travail au Québec est une brochure annuelle produite par l’Institut de la statistique du Québec depuis 2007. Son objectif est de présenter un bilan de la situation du marché du travail au Québec pour l’année qui vient de se terminer, en l’occurrence 2016, et de son évolution par rapport à 2015. Ces résultats sont également mis en perspective avec les tendances observées au cours des dernières années.

Le choc du futur? Les répercussions de l’automatisation sur le marché du travail au Canada

Au cours de l’histoire, les changements technologiques ont contribué à sortir les gens de la misère et de la pauvreté, ainsi qu’à améliorer le niveau de vie et le bien-être. Toutefois, les changements technologiques peuvent également être une source de perturbation, en rendant obsolètes un certain nombre de métiers et de compétences, en troublant les structures économiques et en contribuant au chômage et à l’incertitude économique.

Les transitions entre l’école et le marché du travail

Pour améliorer l’état des marchés du travail des jeunes, il faut bien comprendre les questions relatives à l’emploi et au marché du travail qui sont propres à chaque pays. Si l’on veut déterminer les besoins par pays et élaborer des politiques et des progammes d’intervention, il est essentiel d’analyser les marchés du travail des jeunes, en ce concentrant en particulier sur les problèmes qui caractérisent la transitiondes jeunes vers le travail décent. Accéder au rapport

Marché du travail des jeunes : Absent de notre liste de préoccupations

Stephen Poloz a prononcé un discours à Toronto la semaine dernière intitulé « Trois choses qui m’empêchent de dormir la nuit ». Outre les cybermenaces et le niveau élevé des prix des logements et de la dette des ménages, le gouverneur de la Banque du Canada a fait part de son inquiétude pour la difficulté d’insertion des jeunes dans le marché du travail. Il a continué de marteler que des ressources inutilisées subsistaient sur le marché du travail, constat que nous ne partageons pas.

Perspectives sur le marché du travail des jeunes au Canada, 1976 à 2015

Même si, au cours des dernières années, le taux de chômage des jeunes a été comparable à celui enregistré au milieu des années 1970, la proportion de jeunes occupant un emploi à temps plein ou permanent a diminué fortement au cours des quatre dernières décennies. Cette tendance est aussi observée dans plusieurs pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Rémunération des salariés – État et évolution comparés

Faits saillants  Le rapport Rémunération des salariés. État et évolution comparés1 de l’ISQ porte sur la comparaison de la rémunération globale des salariés syndiqués de l’administration québécoise avec celle des autres salariés du marché du travail québécois.
Aller à la barre d’outils