Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Archives / Listing Tags / hommes

Comprendre la détresse des hommes, mieux intervenir

La détresse vécue par les hommes est bien réelle. En traitant de ce sujet, plusieurs questions nous viennent en tête. D’une part, la détresse vécue par les hommes diffère-t-elle de celle des femmes? D’autre part, comment cette détresse s’exprime-t-elle et quels en sont les déclencheurs? Enfin, qu’en est-il de la demande d’aide effectuée par les hommes? En tant que psychologue, il est important de bien évaluer ces enjeux spécifiques aux hommes pour intervenir de manière plus efficace. Pour en savoir plus

Comprendre le suicide chez les hommes: Avons-nous fait des progrès en 5 ans de recherche?

Webinaire présenté par Janie Houle,  PhD – professeure au département de psychologie de l’UQÀM et membre-chercheure au CRISE. Pour visionner le webinaire

Dans les entreprises québécoises de 200 employés et plus, les femmes occupant des professions exigeant une formation universitaire, collégiale et secondaire sont en moyenne moins bien rémunérées que les hommes

Au cours des dernières décennies, les femmes ont pris de plus en plus leur place sur le marché du travail. Le bulletin – Cap sur le travail et la rémunération Portrait de la situation des Québécoises sur le marché du travail au cours des 35 dernières années, diffusé à l’hiver 2016, illustre à partir de faits saillants et de figures le chemin parcouru par les femmes de 1980 à 2015.

La participation des hommes et des garçons : nécessaire, mais pas à n’importe quel prix

Dans son avis de 2004, Vers un nouveau contrat social pour l’égalitè entre les femmes et les hommes, le Conseil proposait une stratégie gouvernementale d’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes qui faisait appel à trois leviers complémentaires. D’abord, par l’approche spécifique, le gouvernement maintenait des mesures et des programmes qui s’adressaient spécifiquement aux femmes pour corriger les inégalités dont elles étaient encore victimes.

Le bilan démographique du Québec

Comme le prescrit sa loi constitutive, l’Institut de la statistique du Québec produit chaque année le bilan démographique du Québec. Ce bilan repose principalement sur les statistiques du Registre des événements démographiques du Québec (naissances, décès, mortinaissances, mariages, unions civiles), administré par l’Institut de la statistique du Québec.

L’approche intégrée de l’égalité entre les hommes et les femmes : Une approche transversale dans l’administration publique

L’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes (AIÉ) consiste, pour les États, à intégrer une démarche soucieuse de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la planification, la mise en œuvre et l’évaluation de leurs politiques et programmes en s’appuyant, notamment, sur une analyse de leurs effets différenciés selon les sexes.

Portrait statistique : Égalité femmes / hommes – Où en sommes-nous au Québec ?

Depuis 1986, le Conseil du statut de la femme publie régulièrement des portraits socioéconomiques abordant différents aspects de la vie des femmes au Québec et dans chacune de ses régions. Ce regard sur l’égalité entre les femmes et les hommes s’inscrit donc en continuité avec cette démarche. Le document dresse un tableau statistique de la situation des femmes et des hommes au Québec ainsi que dans les 17 régions administratives. Plus précisément, sept thèmes sont abordés : la démographie, l’éducation, l’économie et l’emploi, la conciliation des obligations professionnelles et personnelles, le revenu, l’intégrité physique et psychologique et, enfin, la participation des femmes au pouvoir.

Pratiques à promouvoir pour mieux aider les hommes

Au Québec, les hommes se suicident de trois à quatre fois plus que les femmes et ont une espérance de vie de quatre années inférieure. Lorsqu’ils sont en détresse, les hommes sont moins nombreux à consulter des ressources d’aide que les femmes et ceux qui le font obtiennent un moins bon suivi. Par exemple, une étude portant sur 41 375 Montréalais ayant reçu un nouveau diagnostic de dépression montre que les hommes sont moins susceptibles d’obtenir un suivi médical après leur diagnostic, de bénéficier d’une continuité de soins et de recevoir un nombre optimal de rencontres.
Aller à la barre d’outils