Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les commentaires
Chercher dans les extraits
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Archives / Listing Categories / Travailleurs âgés

Certaines conditions économiques des travailleurs québécois âgés de 50 ans et plus à l’aube de la retraite
En 2010, dans le cadre des travaux de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expéri mentés de 55 ans et plus, l’Institut de la statistique du Québec produisait un rapport d’analyse1 à partir des données de l’Enquête sur les travailleurs âgés (ETA) de Statistique Canada. Trois thématiques étaient alors examinées : la situation personnelle et professionnelle, les intentions des travailleurs à l’égard de la prise de la retraite et les sources de revenus à la retraite.
Conditions économiques et perspectives de retraite des travailleurs âgés au Québec
Cette étude trace un portrait de certaines conditions économiques des travailleurs québécois âgés de 50 ans et plus en regard de leur futur départ à la retraite. On constate entre autres que les femmes, les travailleurs moins scolarisés et les travailleurs du secteur privé sont plus susceptibles de se trouver dans les tranches de faibles revenus (moins de 25 000$) et que cela se répercute sur le revenu de retraite estimé.
En fin de vie active, conserver un lien avec le travail
Les plus récentes tendances démographiques montrent que la population du Québec connaîtra un vieillissement qui se répercutera sur la population active. L’inquiétude que suscite le retrait éventuel de générations nombreuses (baby-boomers) du marché du travail engendre notamment le défi de répondre aux besoins de main-d’œuvre.
Entre la retraite et la poursuite de la vie active : les trajectoires incertaines des travailleuses et des travailleurs plus âgés au Québec compte tenu de leur qualité de l’emploi et leur situation personnelle
Il ne fait aucun doute aujourd’hui que la transition entre le travail et la retraite n’est plus ce qu’elle était. De nos jours, le parcours de vie des travailleurs et des travailleuses à l’aube de la retraite se décline de multiples façons (Crespo, 2007; Crespo, 2005). Ainsi, pour certains, la retraite hâtive est une possibilité qui va de pair avec des emplois de qualité alors que pour d’autres, l’obligation de travailler plus longtemps que souhaité révèle une situation professionnelle moins enviable.
L’effet des interruptions involontaires d’emploi et de la scolarité sur le moment de la retraite
Malgré une stagnation de l’âge moyen de la retraite, un article récent a démontré un report important de la retraite depuis 1997 (Carrière et Galarneau, 2011). En 2008, un Canadien de 50 ans pouvait anticiper demeurer près de 16 années sur le marché du travail comparativement à 13 années onze ans plus tôt. Ce report favorise un plus grand équilibre entre la longévité accrue et le nombre d’années passées à la retraite.
L’Enquête sur la vie après le service
Revenu avant et après la libération : Études sur la vie après le service, 1998 à 2011 L’étude Revenu avant et après la libération : Études sur la vie après le service analyse le revenu avant et après le service des militaires canadiens qui ont été libérés du service entre 1998 et 2011. Elle a été réalisée par des employés du ministère des Anciens Combattants, de la Défense nationale et de Statistique Canada. Accéder au rapport
La qualité de l’emploi des travailleurs plus âgés au Québec : regard sur l’évolution de la situation des femmes et des hommes
Le phénomène du vieillissement de la population active et son corollaire, le resserrement du marché du travail, font de plus en plus l’objet de préoccupations, compte tenu de leur incidence sur les milieux de travail mais aussi sur la viabilité éventuelle des régimes de retraite privés et publics et le financement des services publics (Gouvernement du Québec, 2011; Cloutier et Dorion, 2010a; Castonguay et Laberge, 2010; Godbout et coll., 2009).
Le report de la retraite au Canada et au Québec : une autre perspective
Les études sur l’impact économique du vieillissement de la population sont particulièrement nombreuses et les conclusions ne font pas toujours l’unanimité. Si certains y voient l’annonce d’une catastrophe qui nécessitera des transformations majeures de nos programmes sociaux, d’autres considèrent plutôt que ce phénomène, bien qu’important, sollicitera certes des changements, mais sans pour autant bouleverser ces programmes.
Les 50-64 ans : entre travail et retraite
L’incidence pour la collectivité d’un âge de la retraite plus ou moins tardif est un objet de débat dans les sociétés industrialisées. La perspective de tensions sur le marché du travail lorsque les générations nombreuses arriveront aux âges de la retraite et la hausse prévisible des charges sociales en raison du vieillissement démographique sont devenues des sujets d’inquiétude dans plusieurs milieux.
Les intentions des travailleurs âgés de 50 ans et plus quant à leur retraite :une comparaison Québec-Ontario
L’article qui suit apporte un éclairage iné- dit sur les intentions des travailleurs plus âgés à l’égard de la prise de la retraite. À partir de nouvelles données issues de l’Enquête sur les travailleurs âgés (ETA) de Statistique Canada, réalisée en 2008, nous présentons un portrait comparatif de la situation au Québec avec celle en Ontario.
Aller à la barre d’outils