Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Archives / Listing Categories / Immigrants

L’activité féminine dans le pays d’origine et les salaires des immigrantes au Canada, 2006 à 2012

Des études antérieures ont révélé une forte association entre le taux d’activité féminine dans le pays d’origine et l’activité des immigrantes dans le pays hôte. Cette association a été interprétée comme résultant de l’influence durable des attitudes à l’égard des rôles de l’homme et de la femme, ou rôles sexospécifiques, dans le pays d’origine.

Au Québec, les immigrants travaillent-ils dans les mêmes secteurs d’activité économique que les Canadiens de naissance?

Au Québec, la participation au marché du travail est différente selon qu’il s’agisse d’immigrants ou de personnes nées au Canada; les immigrants affichent notamment de plus faibles niveaux d’activité. Mais une fois en emploi, observe-t-on toujours des différences entre ces deux catégories de travailleurs?

Bulletin statistique sur l’immigration permanente au Québec, 4e trimestre et année 2013

Bulletin statistique sur l’immigration permanente au Québec. Accéder au rapport

Bulletin statistique sur l’immigration permanente au Québec 1er trimestre 2015

Le volume des admissions permanentes au Québec se situe à 9 203 au premier trimestre de 2015. Ce nombre d’admission est inférieur de 13,3 % à celui de 2014 où 10 618 immigrants avaient été admis. Au premier trimestre de 2013, on dénombrait 11 696 nouveaux arrivants. Accéder au rapport

Cahier de la recherche actuelle sur l’immigration francophone au Canada

Ce Cahier rassemble des textes qui montrent l’état de la recherche sur l’immigration dans les communautés francophones en situation minoritaire au Canada. En ce sens, il fait en quelque sorte suite au numéro thématique de Thèmes canadiensque Chedly Belkhodja avait dirigé au printemps 2008.

Conditions de vie, motivations et engagement des étudiants étrangers

Les étudiants étrangers représentent une part de plus en plus importante de la population étudiante québécoise. Selon les données publiées par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science (MESRS), le nombre d’étudiants étrangers dans le réseau universitaire québécois est passé de 17 380 en 2001 à 32 778 en 20131, soit une hausse de 89 %.

Éducation interculturelle et diversité linguistique

Document faisant état de la nécessité de la prise en compte de la diversité linguistique, dans une perspective d’éducation interculturelle et au moyen de pratiques novatrices, par les milieux scolaires. Le document propose plusieurs activités qui permettront tant aux élèves qu’aux enseignants du préscolaire et du primaire de s’initier, dans une perspective d’éducation interculturelle, à la diversité linguistique. Accéder au rapport

Éléments explicatifs de la surqualification chez les personnes immigrantes au Québec en 2012

L’intégration des personnes immigrantes au marché du travail est souvent perçue comme un gage de réussite d’une intégration plus globale à la société d’accueil. Néanmoins, si le fait d’occuper un emploi est capital, les caractéristiques de ce dernier le sont tout autant. L’une de ces caractéristiques est l’adéquation entre le niveau de scolarité de la personne et les compétences demandées par l’emploi occupé.

Enquête nationale auprès des ménages : Immigration et diversité ethnoculturelle – Série « Enquête nationale auprès des ménages en bref », année de l’Enquête nationale auprès des ménages 2011

Ces trois courts articles sont un supplément au document analytique sur l’immigration et la diversité ethnoculturelle au Canada de l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011. Ils portent sur des sujets d’intérêt précis. Le premier ENM en bref s’intitule Statut des générations : les enfants nés au Canada de parents immigrants, le second, L’obtention de la citoyenneté canadienne et le troisième, Les unions mixtes au Canada. Accéder au rapport

Enquête sur l’immigration francophone en Alberta

Depuis le début des années 90, le profil de la francophonie canadienne et albertaine a changé. De plus en plus de Francophones d’origines différentes (européenne, africaine, caribéenne, etc.) modifient la composition démographique du Canada et, plus particulièrement, de l’Alberta francophone. Ces nouveaux flux migratoires prennent le relais des flux migratoires en provenance des pays européens qui ont constitué dans le passé le socle de la population canadienne.
Aller à la barre d’outils