Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les commentaires
Chercher dans les extraits
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Quatre travailleurs canadiens sur dix quitteraient leur emploi et accepteraient un salaire moindre pour de meilleures possibilités de perfectionnement professionnel ailleurs

Enter your full name here.

Enter a valid email address here.

Enter the subject of your enquiry here.

Enter the content of your enquiry here.

Enter the characters from the image.

Quatre travailleurs canadiens sur dix (40 %) souffrent de lacunes sur le plan du perfectionnement, indiquant que leur employeur ne leur offre que très peu ou pas du tout de soutien en matière de développement de carrière. Un nombre presque égal de travailleurs mentionnent qu’ils quitteraient leur emploi et accepteraient un salaire moindre pour entrer au service d’un autre employeur proposant de meilleures possibilités de perfectionnement professionnel. Il s’agit là de conclusions tirées du plus récent sondage d’ADP sur le sentiment des travailleurs, une série de recherches qui déterminent les tendances en milieu de travail au Canada.

Parmi les 39 pour cent de répondants qui quitteraient leur emploi et accepteraient une baisse de salaire, près d’un quart (23 %) d’entre eux consentiraient à une baisse de salaire de cinq pour cent, et plus d’un répondant sur dix (12 %) accepterait une baisse de salaire de 10 pour cent. Un nombre moindre de répondants consentiraient à une baisse de salaire de plus de 15 pour cent ou allant jusqu’à ce chiffre (1 % et 4 % respectivement).

Accéder au rapport

Année 2017
Éditeur ADP Canada
URL https://www.adp.ca/fr-ca/press-room/media-releases/2017/many-canadian-workers-face-a-growth-gap.aspx
Aller à la barre d’outils