Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les commentaires
Chercher dans les extraits
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

L’activité féminine dans le pays d’origine et les salaires des immigrantes au Canada, 2006 à 2012

Enter your full name here.

Enter a valid email address here.

Enter the subject of your enquiry here.

Enter the content of your enquiry here.

Enter the characters from the image.

Des études antérieures ont révélé une forte association entre le taux d’activité féminine dans le pays d’origine et l’activité des immigrantes dans le pays hôte. Cette association a été interprétée comme résultant de l’influence durable des attitudes à l’égard des rôles de l’homme et de la femme, ou rôles sexospécifiques, dans le pays d’origine. Cependant, ces études ne mesurent pas directement les attitudes à l’égard des rôles sexospécifiques et examinent les activités des immigrantes sur le marché du travail uniquement en fonction du taux d’activité dans le pays d’origine. La présente analyse, fondée sur des données tirées de l’Enquête sur la population active pour la période de 2006 à 2012 et de l’Enquête mondiale sur les valeurs pour la période de 1994 à 2007, s’appuie à la fois sur le taux d’activité féminine dans le pays d’origine et sur une mesure explicite des attitudes à l’égard des rôles sexospécifiques dans le pays d’origine pour expliquer les différences de résultats des immigrantes sur le marché du travail au Canada, selon le groupe, pour plusieurs mesures de ces résultats. L’analyse indique que l’influence des attitudes à l’égard des rôles sexospécifiques dans le pays d’origine sur l’activité des immigrantes au Canada s’exerce par la voie de leur lien avec le taux d’activité féminine dans le pays d’origine. De surcroît, les taux d’activité féminine dans le pays d’origine sont corrélés positivement aux salaires des immigrantes au Canada, indépendamment des attitudes à l’égard des rôles sexospécifiques dans le pays d’origine. Cette corrélation est surtout attribuable à des différences de profession et d’industrie, car les immigrantes provenant de pays où le taux d’activité féminine est élevé sont, au Canada, plus concentrées dans les industries et les professions où le salaire est élevé que les immigrantes provenant de pays où le taux d’activité féminine est faible.

Accéder au rapport

Année 2015
Éditeur Statistique Canada
URL http://www.statcan.gc.ca/pub/11f0019m/11f0019m2015365-fra.htm
Aller à la barre d’outils