Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Effets de certaines politiques sociales sur la qualité de l’emploi des femmes au Québec

Enter your full name here.

Enter a valid email address here.

Enter the subject of your enquiry here.

Enter the content of your enquiry here.

Enter the characters from the image.

Au Canada et en particulier au Québec, un certain nombre de changements notables sont survenus sur le marché du travail depuis les dix dernières années. Ainsi, on a pu observer une croissance significative de la présence des femmes en emploi (Cooke-Reynolds et Zukewich, 2004) conjuguée à une scolarisation accrue de la main-d’œuvre, particulièrement chez ces dernières (Conseil des statistiques canadiennes de l’éducation, 2003). Au Québec, la plupart des nouveaux emplois typiques, ceux qui sont permanents à temps plein, ont été obtenus par des femmes (ISQ, 2006). On a constaté par ailleurs une hausse du travail rémunéré chez celles-ci concurremment à une baisse du temps de travail non rémunéré. Chez les hommes, le constat inverse s’est produit (Marshall, 2006). Enfin, que ce soit à l’échelle canadienne ou à celle du Québec, on assiste aujourd’hui à une plus grande contribution des femmes au revenu des ménages (Sussman et Bonnel, 2006).

En toile de fond, cette nouvelle dynamique a fait ressortir avec acuité la tension toujours plus forte entre les sphères domestique et professionnelle. D’ailleurs, l’enjeu actuel de la participation plus active des femmes au marché du travail est bien connu : il porte sur la conciliation famille-travail-vie personnelle.

Accéder au rapport

Année 2007
Éditeur Institut de la statistique du Québec
URL http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/travail-remuneration/bulletins/flash-info-200709.pdf#page=6
Aller à la barre d’outils