Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les extraits
Chercher dans les commentaires
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Devenir enseignant-e-s dans le public : le sens d’une orientation professionnelle très féminisée

Enter your full name here.

Enter a valid email address here.

Enter the subject of your enquiry here.

Enter the content of your enquiry here.

Enter the characters from the image.

Dans l’école, les deux premiers degrés sont particulièrement féminisés. Cette tendance ne faiblissant pas dans le temps invite à interroger les mécanismes d’une orientation professionnelle féminine. On se posera notamment la question de savoir quel sens recouvre chez les femmes le choix du professorat. On sait par exemple que le projet d’enseigner est en partie le résultat d’une conformation à la norme des métiers du Care puisque dans l’ensemble, les candidats à l’IUFM reprennent dans leurs discours les stéréotypes de rôles sexués (Devineau, 2005). Mais par ailleurs, on sait aussi que pour les jeunes diplômés d’une licence ou d’un master, bien d’autres facteurs président à l’élection d’un secteur d’activité, notamment la recherche d’une vie de qualité à travers une profession. L’épanouissement dans le travail n’est pas la moindre des raisons mises en avant par les enseignants (Baudelot & Gollac, 2003). Le professorat fait en effet partie de ces métiers remplissant particulièrement leur fonction expressive (Méda, 2004, 2010).

Pour en savoir plus

Année 2013
Auteur Sophie Devineau
Éditeur Orientation Scolaire et Professionnelle (OSP)
URL http://osp.revues.org/4127
Aller à la barre d’outils