Search
Correspondance exacte
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les commentaires
Chercher dans les extraits
Rechercher dans les catégories :
Emplois
Éventements
Ressources

Enjeux et défis de la relation de counseling

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 20/10/2017
08:30 - 16:30

Emplacement
Hôtel Québec

Catégories


Les formations avancées s’adressent au participant qui a suivi la formation de base et qui désire poursuivre l’apprentissage de l’ACT, améliorer ses habiletés et ses compétences de l’utilisation de l’ACT en counseling de carrière.

Elles permettent également d’identifier les obstacles et les blocages qui ne manquent pas d’apparaître en cours d’apprentissage, de lever ces barrières et de poursuivre sa progression de manière fluide et flexible.

PROBLÉMATIQUE

Comme dans toute relation d’aide, la relation avec le client est importante en counseling de carrière. Cela est d’autant plus vrai dans l’approche ACT. En effet, la relation est au cœur de l’ACT quel que soit le contexte où elle est utilisée. Face à ce constat, l’objectif du conseiller est de développer une alliance de travail de qualité avec son client.

Cette alliance fait d’abord référence à l’accord sur les tâches et les objectifs de la démarche. Compte tenu des particularités de l’ACT, le rôle du conseiller est par moments bien différent de son rôle plus traditionnel et, par conséquent, cet accord prend une importance primordiale et représente un premier défi.

L’alliance fait aussi référence à la qualité du lien entre le conseiller et son client. Dans le counseling de carrière avec l’ACT, le second défi du conseiller est de se connecter à l’expérience du client, et d’établir une relation significative, fiable et sécurisante avec lui.

L’alliance de travail n’est cependant jamais établie une fois pour toute. Comme toute relation, la relation de counseling est sujette à des fluctuations. De plus, quand la démarche ne fonctionne pas, qu’elle rencontre des obstacles ou une impasse, il n’est pas rare que ces obstacles ou l’impasse soient fonction d’une alliance de travail fragile ou en rupture. En conséquence, le conseiller fait face aux défis de maintenir l’alliance, la réparer lorsqu’il y a fluctuation, la renforcer lorsqu’elle est fragilisée, et la rétablir lorsqu’il y a rupture. Dans ce contexte, le client qui n’a pas, ou qui a peu vécu l’expérience de liens émotionnels fiables pose un défi supplémentaire au conseiller en regard de l’alliance.

Le travail sur l’alliance exige de faire appel à certaines connaissances et techniques, ainsi qu’à son expérience intérieure et à ses ressources affectives et relationnelles. Le tout n’est pas sans soulever des difficultés chez le conseiller. En dernier lieu, le défi auquel est confronté le conseiller concerne ses propres obstacles.

DESCRIPTION

Cet atelier d’un jour s’adresse au conseiller qui désire améliorer l’efficacité professionnelle de sa pratique pour favoriser la qualité de l’alliance et mettre la relation au cœur de son travail. Il offre au participant l’occasion de développer ses habiletés cliniques relationnelles, d’explorer et de pratiquer des techniques spécifiques afin d’établir, de maintenir et de réparer l’alliance de travail.

Les différents éléments de l’alliance sont présentés : historique, nature, définition et importance de l’alliance de travail. Les qualités du conseiller ACT pour développer l’alliance sont abordés et le participant a l’occasion de se familiariser avec les différents défis de l’alliance.

L’établissement de l’alliance, son maintien et sa réparation dépendent notamment de la capacité du conseiller à valider l’expérience du client. Les principes et les six niveaux de validation de Marsha Linehan sont explorés et pratiqués. Le participant s’exerce aussi à intervenir sur la fluctuation et la rupture d’alliance.

Le but de cet atelier est non seulement d’améliorer les compétences du participant en regard de l’alliance de travail mais également de favoriser la prise de conscience de ses comportements qui, par inadvertance, peuvent nuire à l’alliance. Le participant explore ses difficultés et ses obstacles, et il s’exerce à observer ses propres réactions (notamment ses hameçons) et à leur laisser de la place (pleine conscience) afin de faciliter la validation et les différentes interventions sur le plan de l’alliance de travail.

Largement expérientiel, cet atelier est focalisé sur la pratique et n’aborde la théorie qu’au service de la pratique. Plusieurs exercices en petits groupes favorisent l’apprentissage et permettent au participant d’améliorer ses habiletés en counseling et de s’approprier de nouvelles techniques à mettre en action dans sa vie personnelle et auprès de ses clients.

OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE

  • Connaitre l’historique, la nature, la définition et l’importance de l’alliance de travail
  • S’approprier les qualités du conseiller qui facilitent l’alliance
  • Se familiariser avec les principaux défis de l’alliance
  • Clarifier les tâches et les objectifs de la démarche
  • Comprendre la validation et son importance pour l’alliance
  • Pratiquer les six niveaux de validation de Linehan
  • Intervenir sur la fluctuation et la rupture d’alliance
  • Observer et accepter ses réactions intérieures pour faciliter la validation et les différentes interventions sur l’alliance.

 

MÉTHODES D’ENSEIGNEMENT

  • Présentation didactique PowerPoint
  • Démonstration
  • Jeux de rôle
  • Travail expérientiel en petits groupes

 

NOMBRE D’HEURES DE FORMATION

7 heures

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les coûts et l’inscription, veuillez consulter le site web de la formation. 

Aller à la barre d’outils